Couper du bois sans éclats

Comment couper du bois sans éclats ?

L’un des plus grands défis que doit relever un débutant lorsqu’il coupe du bois pour la première fois est de savoir comment éviter que le bois ne se fende en éclats lors de la coupe. Souvent, vous vous retrouvez avec une pièce inutilisable, ce qui vous fait perdre du bois et du temps.

Alors, comment empêcher le bois de se fendre en éclats lorsqu’on le coupe ? 

Il y a une expression qui dit : « c’est un mauvais artisan qui blâme ses outils ». Cependant, sans les bons outils, la plupart des projets de bricolage et de construction sont condamnés avant même d’avoir commencé. Pour réaliser des coupes précises dans le bois fin destiné à la construction d’armoires, de meubles, il faut des outils adaptés à la tâche à accomplir. Pour ce faire vous devez suivre les 5 étapes suivantes :

Étape 1 : Choisissez la bonne scie

Avant même de couper le bois, vous devez bien choisir le type de scie à utiliser pour la coupe. Choisissez une scie à table, une scie circulaire pour la coupe de lignes droites. Par ailleurs, les scies à chantourner, les scies sauteuses ou les scies à ruban sont les mieux adaptées pour effectuer des coupes en spirale ou des coupes rondes.

Étape 2 : Choisissez le bon type lame de scie

Le choix de la lame est d’une importance capitale lorsque vous voulez obtenir des coupes nettes, sans bavures. Choisissez une lame à tronçonner lorsque vous coupez à travers le fil du bois ou une lame à refendre lorsque vous sciez dans le fil. Il existe sur le marché des lames combinées, mais elles ne permettent pas d’obtenir une coupe de qualité dans les deux sens, ainsi, veuillez en choisir une qui corresponde parfaitement à la coupe que vous désirez effectuer.

Étape 3 : Choisissez une lame avec un nombre de dents approprié

Un nombre de dents élevé assure la qualité de la coupe. En effet, plus le nombre de dents d’une lame augmente, plus la taille des dents diminue, ce qui endommage moins le bois. Par exemple, une lame de 60 dents coupera plus agressivement qu’une lame de 80 dents, mais la lame de 60 dents provoquera plus d’éclats. Cependant, il y a un compromis à faire. Des dents plus petites font que la lame coupe plus lentement, ce qui augmente l’effort nécessaire pour exécuter la coupe.

Étape 4 : Utilisez une bande collante lors de la coupe

Bander le bois est une astuce bien connue dans la menuiserie, cependant peu de bricoleurs ne l’appliquent pas réellement. Pour obtenir un résultat net, voici ce que vous devez faire : passez un morceau de ruban adhésif sur le bois avant de tracer la ligne de coupe, puis coupez à travers le ruban de masquage. Le ruban adhésif maintient les surfaces du bois uni, ce qui permet d’éviter les éclats.

Étape 5 : utiliser la bonne vitesse de coupe

Il arrive souvent qu’un bricoleur débutant applique une vitesse de coupe trop élevée, qui nécessite des corrections de trajectoire fréquentes. Or, ces corrections excessives augmenteront l’éclatement. Déplacez la scie à travers le bois dans un mouvement contrôlé et régulier, de manière à ne pas dévier de la ligne de coupe.